Actualités Vivalto Santé

Actualités

Au cœur de la pandémie, une belle histoire de Vies chez Vivalto Santé


Une mobilisation forte et solidaire inter-établissements !

C’est en ces termes que l’on peut caractériser l’immense élan de solidarité qui s’est mis en place depuis le week-end dernier au sein du Groupe Vivalto Santé ! Un partenariat, un travail d’équipe fabuleux qui mobilise des acteurs de tous secteurs pour apporter des réponses et accueillir au mieux des patients qui affluent toujours en plus grand nombre notamment en Ile-de-France….


Ils se prénomment Manon, Alexia, Audrey, Emilie, Carole, Isalina, Diego et il y en a encore beaucoup d’autres… Toutes et tous sont partis en tant que personnel soignant volontaire rejoindre leurs collègues d’Ile de France pour leur prêter main forte et les soutenir dans cette période Covid-19 !

Ce sont ainsi plus de 23 professionnels bretons qui se sont mobilisés depuis le samedi 28 mars 2020 pour partir en région parisienne. Des infirmières spécialisées en réanimation, en services de soins, des infirmières de blocs, des aides-soignantes, une préparatrice en pharmacie…  Toutes et tous ont accepté de quitter leur établissement (CHP Saint Grégoire, Hôpital Privé Sévigné, CHP Brest Pasteur, Clinique Sainte-Marie, Clinique de la Baie, Clinique du Pays de Rance…1) et leur famille pour aider leurs collègues du CHP Sainte Marie (d’Osny), du CHP de l’Europe (le Port-Marly) et de la Clinique du Val d’Or (de Saint-Cloud) qui sont déjà très impliqués depuis 15 jours pour accueillir des patients Covid-19 ou venir en soutien aux hôpitaux publics en accueillant des patients qu’ils ne sont plus en capacité de soigner faute de place.


Certaines infirmières de blocs verront leur mission changer puisqu’elles seront pendant le temps de cette mobilisation aide-soignante en réanimation, d’autres ont accepté de prendre des postes de nuit, car ce sont des postes difficiles à pourvoir,  soit en réanimation ou bien dans des unités de médecine Covid-19….il s’agit d’une adaptation permanente des organisations dans laquelle tout le monde s’implique, tant au niveau des Directions, du personnel administratif que des médecins et du personnel soignant pour faire bloc contre cette maladie et tenter de sauver un maximum de vies….  
Au-delà de ces établissements bretons, beaucoup d’autres personnels se sont portés volontaires et les demandes affluent des 5 autres régions dans lesquelles le Groupe Vivalto Santé est implanté. De nouveaux départs sont prévus dans les jours à venir…

Il est aussi important de citer la Clinique Victor Hugo2 à Paris qui s’est mobilisée très tôt dans le cadre de la réponse aux besoins des cliniques d’Ile de France (78 et 92).


Ainsi dès le 21 Mars, face à la montée en charge des besoins en Ile-de-France, l’établissement qui n’avait pas vocation à accueillir lui-même des patients Covid 19, a mis à disposition des respirateurs, du consommable de pharmacie mais surtout des personnels ; c’est ainsi que 15 professionnels de santé ont déjà rejoint depuis deux semaines, les équipes d’Osny et de Port-Marly.


Chez Vivalto Santé la médecine libérale s’entraide d’une région à l’autre au service de cette cause nationale : un superbe moment de solidarité !

 

Au départ des établissements3 de Morlaix, de St Nazaire, de Cholet, de St Grégoire, de Cesson-Sévigné, de Nantes mais aussi d’Aubergenville, de St Germain-en-Laye et de Paris ce sont 12 médecins anesthésistes-réanimateurs du Groupe Vivalto Santé qui ont eux aussi souhaité se mobiliser et se sont portés volontaires pour rejoindre leurs collègues médecins d’Ile de France dans cette bataille face au Covid-19 !  Un geste illustrant bien cette valeur d’engagement pour guérir les patients et soutenir les équipes !


Une mention spéciale pour souligner la disponibilité des médecins et du personnel soignant des établissements parisiens qui au bout de quinze jours à trois semaines de travail non-stop restent disponibles pour accueillir les équipes volontaires et les intégrer …. Chacun se dépasse au service des patients !

Toute une organisation logistique a aussi été nécessaire pour acheminer ces personnels volontaires, leur trouver un hébergement… une cellule mobilité a été mise en place dans l’urgence.


Du pire, il faut toujours faire ressortir le meilleur…et ces grands moments de crise permettent de faire émerger de belles histoires de Vies entre des professionnels de santé qui ne lâchent rien, malgré la fatigue et les difficultés, pour avoir chaque jour l’énergie et la force de se battre pour la Vie de leurs patients !


1- CHP Saint Grégoire (Saint-Grégoire), Hôpital Privé Sévigné (Cesson-Sévigné), CHP Brest Pasteur (Brest) Clinique Sainte-Marie (Châteaubriant), Clinique de la Baie (Morlaix), Clinique du Pays de Rance (Dinan)
2- La Clinique Victor Hugo n’accueille plus de patients actuellement mais elle continue cependant à assurer les  urgences, en particulier le SOS Mains.
3- Clinique de la Baie (Morlaix),  Polyclinique de l’Europe (St Nazaire), Polyclinique du Parc (Cholet),   CHP Saint-Grégoire, Hôpital Privé (Cesson-Sévigné), L’Hôpital Privé du Confluent (Nantes), CHP du Montgardé  (Aubergenville), Clinique Saint-Germain (St Germain-en-Laye), Clinique Victor Hugo (Paris)

 

Le communiqué de presse se trouve ici.

Partager cette article :