Actualités Vivalto Santé

Actualités

 

Chimiothérapie orale : Vivalto Santé développe un "serious game" pour accompagner les patients

 

PARIS, 10 novembre 2016 (APM) - Le groupe de cliniques Vivalto Santé a présenté jeudi son "Serious Game" ChimiOrale* développé au centre hospitalier privé (CHP) de l'Europe (Port-Marly, Yvelines) avec le soutien de Roche afin d'accompagner les patients atteints de cancer et recevant une chimiothérapie ou une thérapie ciblée orale avant et pendant leur traitement.

Ce jeu éducatif, élaboré par les oncologues du CHP de l'Europe en lien avec la direction innovation du groupe, vise à anticiper le développement de la chimiothérapie orale à domicile, estimée à 50% des séances en 2020.

"L'objectif essentiel est d'optimiser l'observance et le suivi des patients" et de permettre d'élargir l'accès aux chimiothérapies et thérapies ciblées orales à des patients plus fragilisés, a expliqué le Dr Ludmilla Ribière, médecin oncologue dans cet établissement. Le projet vise aussi à améliorer la coordination des professionnels de santé autour du patient et à optimiser le temps des oncologues, a-t-elle ajouté.

Le jeu éducatif, accessible sur ordinateur, tablette et téléphone, est présenté au patient avant la prise du traitement, lors d'une consultation avec l'infirmière coordinatrice en éducation thérapeutique. S'il l'accepte, ses capacités à utiliser cet outil à la maison sont testées.

Une fois à son domicile, le patient peut suivre son parcours de soins et répondre à plusieurs questions pour évaluer sa compréhension des informations transmises. L'infirmière coordinatrice en éducation thérapeutique du CHP, Sandra Eclancher, a indiqué jeudi que les réponses obtenues au jeu étaient collectées à distance sur la plateforme de coordination appelée VivaltoLife.

En fonction de celles-ci et des demandes d'examens médicaux complémentaires de l'oncologue, elle organise la venue du patient en hôpital de jour pour valider définitivement le choix d'une thérapie orale. Sur cette journée, des rendez-vous seront organisés en fonction des besoins avec les différents professionnels (gériatre, psychologue, assistante sociale, diététicien, pharmacien,...).

Les réponses données au jeu permettent d'adapter la prise en charge et le contenu des séances d'éducation thérapeutique.

Pendant le traitement, l'infirmière met le jeu en mode découverte (informations sur