Actualités Vivalto Santé

Actualités

La solidarité en action : entretien avec Aurélie Baudouin

Avec cette série d'interviews, le groupe Vivalto Santé souhaite mettre en avant les soignants ayant répondu à l'appel de solidarité.

Aurélie Baudouin est infirmière coordinatrice des blocs opératoires auprès de la Clinique Sainte Marie de Châteaubriant. Voilà près d’une semaine qu’elle a répondu à l’appel de solidarité pour venir en aide à nos cliniques d’Ile-de-France. Depuis le dimanche 29 mars, elle est affectée de nuit au service réanimation du Centre Hospitalier Privé de l’Europe de Port-Marly. Entretien.

 

Dès que j’ai reçu l’information selon laquelle des cliniques Vivalto Santé en Ile de France avaient besoin de soignants, j’ai répondu positivement sans hésiter. Je travaille depuis mon arrivée au service réanimation de nuit 5 à 6 jours par semaine, en réalisant des nuits de parfois plus de 12 heures.

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre vos collègues en Ile de France ?

 

Je n’ai pas vraiment hésité. Je me suis simplement dit que si on avait été dans la même situation, on aurait été heureux que des personnes viennent nous prêter main forte. Ça n’a pas forcément été facile car mes enfants pleuraient quand je suis partie, j’ai même manqué l’anniversaire de ma fille cette semaine, mais si on a une chance d’aider à sauver des vies, il fallait le faire.

 

Comment avez-vous été accueilli sur place par les équipes d’Ile de France ?

 

Admirablement. En dépit de la fatigue accumulée, les équipes parisiennes ont été plus que fantastiques. J'ai passé ma première nuit en doublure, la deuxième en étant accompagnée et depuis je suis en autonomie. Il faut se rendre compte que certains cadres en sont à leur 17ème jour sans repos, les équipes sont épuisées mais malgré ça elles font tout le nécessaire pour que l’on soit accueilli au mieux.

 

Comment d’un point de vue professionnel avez-vous vécu cette expérience ?

 

C’est une expérience extrêmement enrichissante. Je vais repartir avec d’énormes connaissances que je n’avais pas forcément avant, notamment en réanimation. C’est d’autant plus intéressant de travailler et de partager ces moments avec des collègues d’une autre clinique Vivalto Santé, qu’on ne connaissait pas avant.

 

Que vous a apporté cette expérience sur le plan humain et qu’en avez-vous retiré ?

 

Entraide, soutien, solidarité, fierté … C’est une expérience qu’on ne revivra peut-être jamais dans une vie, dans une carrière. On apprend à se connaître, on se raconte nos vies, notre quotidien. Et au-delà de cela, on se sent réellement appartenir à un groupe.

 

Si vous aviez à résumer ce moment de vie en une phrase, quelle serait-elle ?

 

Pour moi c’est dans cette expérience que le mot Solidarité a pris tout son sens, un moment exceptionnel d’entraide et de fraternité.

Partager cette article :