Introduit par la Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour l’année 2018, la « Mission de l’Article 51 » vise à tester le financement de nouveaux parcours de soins, qui pourront être s’ils sont validés, généralisés à l’ensemble des établissements de santé.

L’objectif visé de cette mission est de promouvoir des organisations innovantes, afin d’améliorer le parcours des patients, l’efficience du système de santé, l’accès aux soins ou encore la pertinence de la prescription des produits de santé.

L’expérimentation « Thérapies orales » en cancérologie vise à mettre en place :

  • Une organisation innovante en créant pour les patients traités par anticancéreux oraux en ambulatoire un circuit pluri professionnel ville-hôpital. Ce parcours sera centré sur la primo-délivrance de ces médicaments, la surveillance de l’observance et le suivi de leurs effets indésirables à domicile.
  • Une nouvelle coordination des professionnels de Santé (établissements de soin/officine/Médecin traitant) couplée à une nouvelle tarification forfaitisée. 

L’objectif de cette expérimentation est double :

  • Améliorer l’accompagnement et le suivi par les professionnels de santé des patients bénéficiant de ces traitements en dehors des établissements de soins. 
  • Diminuer les complications de ces prises en charge en améliorant les conditions de suivi de ces patients afin d’entraîner une baisse de la consommation de soins et de biens médicaux.

Pour cette expérimentation d’envergure, la commission de l’article 51 a retenu 45 établissements expérimentateurs dans toute la France dont l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris, les Hospices civils de Lyon, l’Institut Gustave Roussy, l’Institut Curie, de nombreux Centres de lutte contre le cancer et des CHU. Vivalto Santé, seul groupe privé, a été sélectionné parmi les 24 premiers pilotes pour commencer la démarche et tester l’ensemble du parcours et du tarif expérimental.

Une phase pilote en octobre 2021

La phase pilote démarrera le 1er octobre 2021 pour 9 mois et sera suivie de la phase d’expérimentation qui aura pour but d’analyser la faisabilité, l’opérationnalité, l’efficacité, l’efficience et la reproductibilité de cette nouvelle prise en charge.

L’intégration de Vivalto Santé dans cette démarche permettra au Groupe de préparer ses établissements aux nouvelles modalités organisationnelles et tarifaires à venir en cancérologie.

Actualités

Voir toutes les actualités
Illustration pour négociation exclusive Acquisition

Le groupe Vivalto Santé, après une période d’exclusivité, confirme l’acquisition du groupe Hôpitaux Privés du Littoral

Lire l'actualité
Personne à vélo-Clinique de la cote d'emeraude - St malo COVID

Challenge : à vos vélos ! lancé par les équipes de la Clinique de la Côte d'Emeraude de St Malo

Lire l'actualité
Equipements de pointe

Une solution innovante au service de la chirurgie du genou et du bien-être du patient

Lire l'actualité
Skip to content