Projet médical de la clinique Richelieu

La Clinique de l’Europe, plus grand établissement privé du bassin de vie de Rouen, se positionne en tant qu’établissement de proximité pour tous les patients du territoire et en tant qu’établissement de recours sur certaines spécialités chirurgicales, médicales et de rééducation.

Elle propose sur son site un pôle important de consultations, un plateau technique (radiologie conventionnelle, scanner, IRM, scintigraphie, biologie médicale, anatomopathologie, bloc opératoire) et l’accès à un service d’urgence performant lui permettant d’apporter une réponse graduée à toute situation médicale en lien avec ses activité d’hospitalisation à temps complet et ambulatoires.

La Clinique de l’Europe joue un rôle moteur dans l’offre de soins territoriale et régionale, sur la base d’un projet médical dynamique et de coopérations structurées avec les autres acteurs de santé régionaux.

Comme il l’a fait au cours des 20 dernières années, l’établissement mobilise les ressources médicales, les évolutions technologiques et les adaptations organisationnelles lui permettant de développer ses activités conformément à des exigences reconnues d’accessibilité aux soins, d’excellence médicale, de qualité d’environnement de soins et de continuité des parcours de soins.

Les axes prioritaires du projet médical de l’établissement visent à répondre à ces objectifs.

Au niveau de ses activités chirurgicales, la Clinique de l’Europe entend continuer à développer la chirurgie lourde, la chirurgie carcinologique et la spécialisation des autres disciplines chirurgicales en lien avec le fonctionnement de son Unité de Surveillance Continue (USC) et en lien avec le dispositif de permanence des soins sur le territoire dans lequel l’établissement est reconnu pour 4 lignes d’astreintes relatives à l’activité de chirurgie (Anesthésie-réanimation, Chirurgie orthopédique et traumatologie, Chirurgie vasculaire, Chirurgie viscérale et digestive).

La médecine constitue un volet essentiel du projet médical de l’établissement et connaîtra un développement important dans les années à venir dans les différentes disciplines médicales (notamment oncologie et soins palliatifs, infectiologie, pneumologie, gastro-entérologie, néphrologie, cardiologie et traitement de la douleur) en articulation avec les activités chirurgicales, les activités de soins de suite, le service de chimiothérapie et le service d’urgences de façon à garantir la pluridisciplinarité et la continuité des prises en charge.

Le pôle de dialyse poursuit l’adaptation de ses activités aux besoins des patients et des correspondants à travers trois axes principaux : le développement des alternatives à la dialyse en centre, la mise en place d’un projet d’Unité de Soins de Longue Durée (USLD) pour patients âgés insuffisants rénaux et la participation au développement de la télédialyse dans le cadre de la politique régionale d’évolution de la télémédecine ;

Les activités de soins de suite et de rééducation fonctionnelles sont également en plein essor. L’établissement continue à fortement médicaliser ses activités de soins de suite, à diversifier les prises en charge orthopédiques avec la poursuite du développement de programmes spécialisés tels que le programme de Rééducation Fonctionnelle du Rachis (RFR) et l’appareillage, et à développer les prises en charge neurologiques avec la mise en place de programmes de prise en charge de patients souffrant de la maladie de Parkinon, de sclérose en plaques ou d’AVC notamment.

Conformément aux priorités nationales et dans un souci permanent de qualité des soins, l’établissement s’engage également, et d’une façon transversale à toutes les disciplines médicales, dans le développement et la généralisation des démarches de Réhabilitation Rapide Améliorée Après Chirurgie (RRAAC) et dans la poursuite du développement des prises en charge ambulatoires, bien évidemment en chirurgie par le développement de la chirurgie ambulatoire substitutive, mais aussi en médecine et en rééducation fonctionnelle.

Enfin, les activités externes continueront à se développer, incluant l’accueil en urgence des patients, mais aussi la montée en charge de programmes externes spécialisés, comme la consultation douleur labellisée par l’Agence Régionale de Santé (ARS), les programmes d’éducation thérapeutique du patient et les consultations spécialisées pour participer à l’accessibilité et au continuum de soins sur le territoire de santé.

Axe essentiel de son projet médical, la Clinique de l’Europe s’inscrit dans les missions de service public sur le territoire, étant reconnu par l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour la permanence des soins en établissement de santé. Comme autre mission de service public, l’établissement souhaite s’engager dans la formation des jeunes médecins par l’accueil d’un interne en médecine (demande agrément en cours).

Enfin, des collaborations fortes existent, et sont en développement, avec les autres établissements publics et privés du territoire, ainsi qu’avec les professionnels libéraux qui interviennent dans l’environnement de proximité des patients et les acteurs sociaux et médico-sociaux. L’établissement participe également activement à trois groupements de coopérations sanitaires : le Centre de coordination en cancérologie Rouen/Elbeuf, le CGS Télésanté Haute-Normandie, le CGS du pays de Bray pour la prise en charge des urgences orthopédiques.

 

Praticiens

Rejoignez-nous
sans attendre

En savoir plus

Retour en haut