Le groupe Vivalto Santé

Les Agences Régionales de Santé partenaires de Vivalto Santé

ARS

Toujours dans l'optique d'atteindre  l'excellence des soins pour ses patients, le groupe et ses cliniques ont à cœur de continuer à renforcer le partenariat historique entretenu  avec les Agences Régionales de Santé de chaque bassin médical, comme en témoignent les exemples suivants :

Clinique Générale Annecy et Centre Hospitalier Annecy Genevois

Annecy Visuel

A Annecy, le Groupe Vivalto Santé a d'abord négocié, avec les radiologues et radiothérapeutes de la Clinique Générale, l'acquisition de la seule autorisation privée de radiothérapie du territoire annécien. Ensuite, un nouveau Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) , Clinique Générale et Centre Hospitalier Annecy Genevois, a été créé pour l'exploitation commune des deux autorisations de radiothérapie (publique et privée), sur le site de l'hôpital.
Ce GCS pourra étendre le périmètre du partenariat à d'autres activités liées à la cancérologie, comme la chimiothérapie et l'oncologie médicale, dans l'optique de la création d'un nouveau centre d'oncologie public-privé. La Clinique Générale et les praticiens libéraux affirment ainsi le rôle fondamental que la cancérologie libérale joue dans la prise en charge des patientes, en complémentarité avec les autres acteurs publics et privés.

Pôle de Santé de Choisel : Clinique Sainte-Marie Chateaubriant 

Pôle de santé Choisel Chateaubriant

La coopération public/privé garantit  à la population de sa zone une offre de soins cohérente entre le Centre Hospitalier et la Clinique pour éviter toute redondance :

Complémentarité et pérennité

  • Permanence de soins chirurgie viscérale et orthopédique
  • Avis chirurgien clientèle Centre Hospitalier
  • Avis médicaux clientèle de la Clinique
  • Bloc opératoire commun
  • Convention location (techniques, logistiques)
  • Installation IRM

Création d'une maison de santé

Mise en place d'une permanence des soins anesthésie mutualisée (création de temps partiel)

2 établissements du Groupe Vivalto Santé sont labélisés CSO depuis 2011:

Logo CSO IdeFce
  • En Bretagne le CHP Saint-Grégoire  environ 600 patients  opérés 
  • En Île de France le CHP de l'Europe  environ 70 patients opérés..

L'obésité est une préoccupation de santé publique qui ne cesse de s'amplifier. En France la prévalence de l'obésité est estimée à 15% de la population adulte, et cette  dernière est en augmentation.

Dans ce contexte, le gouvernement a lancé le « PLAN OBESITE » dont l'objectif est d'améliorer la prise en charge de l'obésité.

Sous l'égide des Agences régionales de santé (ARS), cet objectif passe par la coordination territoriale des filières de soins de l'obésité.

En découle la création des centres spécialisés (CSO).Dans chaque région, les ARS identifient un ou plusieurs CSO pour la prise en charge pluridisciplinaire de l'obésité sévère et pour l'organisation des filières de soins :

  • 1ère mission : le CSO propose une prise en charge pluridisciplinaire de l'obésité sévère grâce a des spécialistes clé : Nutritionnistes, endocrinologues, diététiciens, psychologues, pneumologues, cardiologues, hépato-gastro-entérologues, chirurgiens spécialisé en chirurgie bariatrique, anesthésistes- réanimateurs...
  • 2ème mission : le CSO s'inscrit dans une démarche d'animation et de coordinations territoriale dans le but de rendre lisible pour le grand public de la filière de soins

Clinique PASTEUR  LANROZE à BREST, le CHRU de Brest et le CHIC de Quimper

ICBO : s'unir pour mieux soigner

Face au cancer, la mutualisation des moyens et des compétences est une nécessité. Un établissement privé (la clinique Pasteur-Lanroze de Brest) et deux centres hospitaliers publics (le CHRU de Brest et le CHIC de Quimper) sont désormais réunis au sein d'un groupement de coopération sanitaire : l'Institut de Cancérologie de Bretagne Occidentale, ou ICBO. Sa naissance a été officialisée le Début 2013 à Quimper par le Ministre de la Santé.

Objectifs de l'ICBO : fédérer les compétences en matière de cancérologie sur le territoire du Finistère, afin d'améliorer la prise en charge des patients et réduire les inégalités face au cancer ; créer un site intégré de référence en cancérologie sur Brest. Des investissements sont prévus, notamment dans les équipements novateurs (accélérateur Novalis par ex.).

Polyclinique du Pays de Rance à Dinan et CH René ¨Pleven

Les directions de la polyclinique et du CH Rene Pleven se rencontrent  régulièrement  pour établir et mettre en œuvre les stratégies de collaboration entre les 2 structures dans le cadre du partenariat public-privé.

Des Activités Complémentaires :

La Polyclinique et CH René Pleven se partagent les différentes spécialités :

La polyclinique gère en majorité les actes chirurgicaux, alors que le CH René Pleven se concentre sur les activités de médecine, les urgences et l'imagerie médicale où des synergies fonctionnelles existent, en particulier pour la prise en charge des urgences chirugicales adressées par le CH dans le cadre de la performance des soins.

Polyclinique de la Rance Dinan

La Polyclinique du Pays de Rance gère pour les 2 établissements :

  • La sous-traitance stérilisation ;
  • L'éducation thérapeutique du patient stomisé.

Le CH René Pleven gère quant à lui :

  • L'énergie ;
  • La maintenance technique ;
  • La sécurité Incendie.

Les revues morbi-mortalité sont réalisées en synergie par les équipes des 2 établissements.

Retour en haut