En Normandie, Vivalto Santé lutte contre les déserts médicaux et pour l’égalité de l’accès aux soins.

  • A Avranches (Manche), l’Hôpital privé de la Baie, œuvre contre les déserts médicaux et l’inéquité des soins en accueillant dans ses murs des professionnels de santé d’un autre établissement du Groupe.
  • En effet, 6 chirurgiens urologues exerçant au Centre Hospitalier privé Saint-Grégoire en banlieue de Rennes viennent exercer 1 jour par semaine à l’Hôpital privé de la Baie, en consultation comme au bloc opératoire, renforçant ainsi l’offre de soins sur le territoire.
  • Ce déplacement des expertises est complété par une mise à disposition et une utilisation de technologies et équipements performants au sein de la structure, comme le laser Greenlight.

Rare avant 50 ans, l’incidence du cancer de la prostate augmente progressivement avec l’âge. Or, la population de la Manche connaît un vieillissement accru. D’ici 2030, le département comptera 38% de plus de 60 ans. De plus, les personnes de plus de 75 ans représentent déjà 12% de la population du département.

Dans ce contexte, l’Hôpital privé de la Baie à Avranches œuvre à une prise en charge optimale des pathologies urologiques. Chaque semaine, 6 chirurgiens urologues du CHP Saint-Grégoire apportent ainsi leurs expertises en urologie à l’Hôpital privé de la Baie. Il peut autant s’agir de consultations, que d’interventions au bloc opératoire (principalement en ambulatoire).

Le CHP Saint-Grégoire est un établissement réputé au niveau national pour la qualité de ses soins. L’hôpital se place notamment comme 3ème meilleure clinique de France au palmarès du magazine Le Point. Les patients de l’Hôpital privé de la Baie bénéficient donc exactement de la même qualité de prise en charge. Cette démarche permet ainsi de mieux lutter contre les déserts médicaux.

Une équipes de 6 chirurgiens urologues

L’Hôpital privé de la Baie accueille donc chaque semaine 6 chirurgiens urologues surspécialisés :  

  • Sébastien Vincendeau, chirurgien urologue spécialiste des pathologies prostatiques et des organes génitaux de l’homme. Il prend également en charge les pathologies des organes génitaux externes de l’homme et les troubles de l’érection. Il a été élu à l’Académie Nationale de Chirurgie en 2019 pour ses travaux de recherche sur les lasers pour la prise en charge de l’hypertrophie prostatique et sur les traitements médicamenteux du cancer de la prostate.
  • Romain Bonniol, chirurgien urologue spécialiste des troubles urinaires de l’homme et du cancer du rein et de la prostate,
  • Arnaud Delreux, chirurgien urologue spécialiste du cancer du rein, des calculs urinaires et des pathologies des organes génitaux.
  • Romain Huet, urologue spécialiste du cancer de la prostate et de la vessie, des troubles urinaires de l’homme et du prolapsus de la femme.
  • Edouard Tariel, urologue spécialiste du cancer de la vessie, des calculs urinaires, des troubles urinaires et du prolapsus de la femme.
  • Frédéric Dubois, urologue spécialiste du cancer de la prostate, des calculs urinaires, des troubles urinaires et du prolapsus de la femme.

Un Pôle Urologie de pointe pour la patientèle de la Manche

Grâce à ce pôle d’experts, tous les domaines de l’urologie sont couverts. A ce titre, l’Hôpital privé de la Baie dispose d’une expertise polyvalente sans équivalent dans le Sud de la Manche. Un 7ème expert devrait bientôt rejoindre l’équipe de l’Hôpital privé de la Baie. A noter que qu’un infirmier en pratique avancée (IPA) est présent pour prêter main forte aux médecins lors des soins.

La présence de ces médecins dans les deux cliniques traduit ainsi une volonté de combattre les déserts médicaux. « L’idée est de pouvoir offrir des soins de qualité aux populations sur place tout en déchargeant le CHP Saint-Grégoire d’un afflux de patients. », souligne Vincent Gervaise, Directeur Général de l’Hôpital privé de la Baie.

Des traitements innovants et mini-invasifs

L’Hôpital privé de la Baie prodigue à ses patients les soins les plus pointus en termes d’urologie. Depuis quelques temps, ses équipes utilisent une technologie performante pour le traitement des cancers de la prostate. Il s’agit de la vaporisation prostatique grâce au laser Greenlight. Ce traitement permet en effet de soulager rapidement les symptômes causés par l’HBP (hyperplasie bénigne de la prostate). Pratiqué en ambulatoire sous anesthésie générale ou locorégionale, il permet une meilleure prise en charge et un plus grand confort pour le patient. Outre ce laser, les urologues de l’Hôpital privé de la Baie effectuent également de nombreuses prises en charge mini-invasives :

  • Vaporisation partielle (celle-ci permet de préserver l’éjaculation chez les patients sexuellement actifs),
  • Neuromodulation sacrée,
  • Botox,
  • Urétérorénoscopie souple laser,
  • Cœlioscopie pour prolapsus.

La file active annuelle au bloc opératoire pour des interventions urologiques est de 400 patients par an.

Par ailleurs, le pôle urologie de l’Hôpital de la Baie devrait bientôt se doter d’une technologie encore plus innovante : l’énucléation laser prostatique. Il s’agit d’une technologie mini-invasive permettant de prendre en charge des prostates de gros volume. L’arrivée de cette nouvelle technologie rendra le laser accessible à 2 fois plus de personnes. Par exemple, le CHP Saint-Grégoire dispose de cet équipement de pointe et a réalisé 126 énucléations en 2021 (sur 240 lasers au total). « Nous mettrons ainsi à disposition de nos patients le laser sous toutes ses composantes », commente le Dr Sébastien Vincendeau.

Depuis 2 ans, l’Hôpital privé de la Baie bénéficie aussi de la recherche clinique dynamique au sein de l’équipe d’urologie. Le déplacement des experts renforce cette démarche et les patients d’Avranches se voient proposer de prendre part aux essais cliniques. Chaque semaine, 4 patients sont ainsi inclus aux essais.

Diffusion de compétences au sein de la région normande

Les chirurgiens comptent par ailleurs faire profiter de leur expertise aux médecins généralistes de la Manche à l’occasion d’une journée de formation en urologie en juin 2022. Organisée avec l’aide de la structure CDS Institute, elle s’inscrira alors pleinement dans une démarche essentielle de formation médicale continue.

A propos de l’Hôpital Privé de la Baie d’Avranches

L’Hôpital Privé de la Baie a été créé en 1974 et a rejoint le Groupe Vivalto Santé depuis 2011. Il se compose d’une équipe médico-chirurgicale et paramédicale complémentaire comprenant 225 salariés et 65 praticiens. L’établissement dispose de 172 lits et places médicalisés, dont 33 places de chirurgie ambulatoire et 16 places de chimiothérapie. L’Hôpital Privé de la Baie dispose également d’une Unité de Soins Non Programmés.

Actualités

Voir toutes les actualités
Inauguration

La Clinique Saint-Germain inaugure son nouveau centre d’hémodialyse

Lire l'actualité
Equipements de pointe

La Clinique du Val d’Or à Saint-Cloud dévoile son nouveau service de soins de suite et de réhabilitation respiratoire

Lire l'actualité
Personnes se serrant la main dans un bureau Nomination

Caroline Berthet est nommée Directrice Générale de l’Hôpital Privé du Confluent (44)

Lire l'actualité
Skip to content