Les prises en charge médicales

De la médecine générale aux actes chirurgicaux en passant par les examens les plus pointus, les établissements de Vivalto Santé assurent la plupart des interventions en intégrant une prise en charge particulière à chaque type de soins : Hospitalisation | Ambulatoire | UrgencesServices de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)Hospitalisation à Domicile (HAD) | Maternité | Soins Externes.

L'Hospitalisation

Les établissements du Groupe Vivalto Santé prennent en charge tous types d'hospitalisation selon qu'il s'agisse de médecine, de chirurgie et de maternité.

MEDECINE :

En raison d'un vieillissement de la population et de l'augmentation des maladies chroniques, le Groupe Vivalto Santé a adapté son offre de soins en développant de plus en plus de services de médecine au sein de ses établissements.

Les services de médecine, offrent une prise en charge globale des maladies chroniques dans les filières de soins liées aux cancers, au diabète, à l'insuffisance rénale, à la cardiologie ou encore à l'obésité. Ainsi, de plus en plus de praticiens au sein des établissements Vivalto Santé, mettent au service des patients leurs compétences en médecine polyvalente, médecine oncologique, médecine interne, médecine endocrinienne, médecine nutritionnelle entre autres...

Des services de soins palliatifs sont également présents dans 6 établissements du Groupe : Polyclinique de la Baie, CHP St Grégoire, Polyclinique de Lyon-Nord, Clinique Générale Annecy, CHP de l'Europe, Clinique Pasteur-Lanroze qui, elle, bénéficie d'une autorisation de l'ARS pour son Unité Résidentielle en Soins Palliatifs (URSP).

CHIRURGIE :

Tous les types d'interventions chirurgicales existent dans les établissements du Groupe. Deux d'entre elles, sont hyperspécialisées. L'une dans la chirurgie de l'œil : la Clinique Sourdille à Nantes et la seconde dans la chirurgie de la main et du pied : la Clinique Victor Hugo à Paris.

Selon le type de pathologie et d'intervention, de plus en plus d'établissements du Groupe Vivalto Santé utilisent un nouveau mode de prise en charge : la RRAAC (Réhabilitation Rapide Améliorée Après Chirurgie).

Celle-ci autorise la reprise d'une autonomie active et complète du patient, le plus rapidement possible après son intervention. Cette nouvelle organisation de la prise en charge des patients contribue à réduire notablement la durée moyenne de séjour (DMS).

Maternité

Le Groupe Vivalto Santé possède 4 services de maternité : Clinique Générale Annecy (Niveau 1), Polyclinique Lyon-Nord (Niveau 1), Clinique de Keraudren (Niveau 2A) et CHP St Grégoire (Niveau 2). Cette dernière est inscrite dans le programme IHAB (Initiative Hôpital Amis des Bébés) qui améliore l'accompagnement des parents avant, pendant et après la naissance de l'enfant.

La plupart des maternités des établissements du Groupe proposent également des chambres grand confort, avec salon si besoin et un lit pour l'accompagnant.

Tous les établissements du Groupe proposent différents types de prestations hôtelières qui vont de la chambre double, chambre individuelle, chambre famille, jusqu'à la chambre grand confort. Des prestations complémentaires, WI-FI, tablettes etc... sont proposées dans la majeure partie des cliniques du Groupe .

Retour en haut

L'Ambulatoire

L'Ambulatoire regroupe les interventions chirurgicales nécessitant une hospitalisation d'une journée sans nuit passée à la clinique : Le patient entre le matin à la clinique et rentre chez lui dans la journée.

Cependant, le patient reste constamment sous surveillance de l'équipe de soins (médicale et paramédicale).

En effet, avant de quitter l'établissement, le personnel soignant lui remet ses documents administratifs et médicaux, s'assure que l'ensemble des constantes médicales sont remplies et que la continuité des soins pourra être assurée par un professionnel de santé libéral à son domicile.  

Le patient peut à tout moment, 24 h/24 et 7j/7, joindre l'établissement à un numéro spécifique.   

Le lendemain d'une intervention, une infirmière du service ambulatoire contacte le patient et évalue la qualité du retour à domicile, la bonne prise du traitement et l'absence de douleur.

Si la qualité du suivi à domicile est identique à celle d'une hospitalisation classique, l'ambulatoire favorise la diminution du risque d'infection nosocomiale en écourtant la durée du séjour en clinique. Toutes les chirurgies sont concernées : vasculaire, ophtalmologique, gynécologique, digestive, prothèses de hanche et de genou... à l'exception de la chirurgie cardiaque, de la chirurgie neurologique et des pathologies connexes.

L'ambulatoire demande le strict respect d'un processus en trois phases : avant l'intervention, le jour de l'intervention et après l'intervention :

  • La veille, le patient sera appelé par l'établissement pour faire le point avant l'entrée en clinique : consignes d'hygiène (douche la veille au soir...), de jeûne éventuel et prévision d'une solution de transport pour la sortie.
  • Le jour de l'intervention : après présentation au service d'admission, une infirmière du service installe le patient dans sa chambre avant d'être conduit au bloc opératoire. À l'issue de l'opération, le patient est pris en charge par le personnel de la salle de surveillance post-intervention avant d'être reconduit à sa chambre.
  • Après l'intervention : Le chirurgien décide, en accord avec l'anesthésiste de l'heure de la sortie.

Les infirmières du service ambulatoire assurent la continuité des soins jusqu'à la sortie. Les documents et consignes sont donnés au patient et à son accompagnant pour son retour à domicile.

Aujourd'hui l'ambulatoire représente 55 % des interventions au sein des établissements Vivalto Santé et cette forme de prise en charge ne cesse de se développer.

Ce pourcentage est l'un des plus élevés de l'hospitalisation privée et va bien au-delà des objectifs fixés par les ARS.

L'excellence des soins et le bien-être du patient sont les priorités du Groupe Vivalto Santé et l'innovation dans le domaine de l'ambulatoire y contribue fortement, en particulier avec le nouveau mode de prise en charge dénommé RRAAC initié par la Clinique Générale d'Annecy et déployé progressivement au sein du Groupe.

Pour limiter l'impact de l'intervention sur le corps et le mental du patient, chaque étape, chaque intervention est optimisée et organisée en plaçant le patient au cœur du processus pour un meilleur résultat. Prothèses du genou, ligaments croisés, prothèses de hanche... se pratiquent désormais au quotidien en chirurgie ambulatoire en utilisant la méthode RAACC (Réhabilitation Rapide Améliorée Après Chirurgie).

Le projet Hopidou, une innovation dans la chirurgie ambulatoire des enfants 

Né d'une initiative collective entre une équipe pluri-disciplinaire du CHP Saint-Grégoire et de la jeune designer Céline Avrilla, le projet Hopidou a pour objectif de rassurer un enfant, de le mettre en confiance avant d'être opéré. Conçu dans un souci pédagogique, Hopidou facilite la compréhension par les parents du déroulement de la prise en charge et permet à l'enfant de saisir le discours  qui met en œuvre une représentation claire de son séjour en chirurgie.

Ce dispositif permet à l'enfant de préparer chez lui, avec ses parents, sa venue au CHP et lui donne les repères nécessaires pour arriver à la clinique dans de bonnes prédispositions le jour de son intervention. L'enfant développe ainsi un sentiment de confiance, de sécurité et de sérénité.

Ce projet va désormais être progressivement déployé dans d'autres cliniques du Groupe (CHP de l'Europe , Polyclinique Lyon Nord).

Retour en haut

Les Urgences

Comme leur nom l'indique, les » Urgences » assurent la prise en charge de toutes les pathologies non programmées. Ce service reçoit 24 h/24 et 7J/7 les malades ou blessés se présentant par eux-mêmes ou amenés par des services de secours.

Le Groupe Vivalto Santé dispose de services d'Urgences (avec autorisation ARS) dans ses établissements de Saint-Grégoire (CHP Saint-Grégoire), de Port-Marly (CHP de l'Europe), de la Clinique Générale d'Annecy, de la Polyclinique Lyon-Nord et de la Clinique Keraudren de Brest.

Seules les urgences neurologiques et pédiatriques ne sont pas prises en charge.  

Tous les services d'Urgences du Groupe disposent de boxes de déchocage et ont à cœur d'écourter le plus possible le temps d'attente par une prise en charge plus fluide, une optimisation des circuits courts (traumatologie) et circuits longs (urgences vives).

Deux autres établissements du Groupe assurent une prise en charge de type « Urgences ».

  • À Avranches, la Polyclinique de la Baie propose un Accueil Médical non Programmé où un médecin urgentiste et une infirmière assurent les premiers soins et mettent en œuvre les procédures de diagnostic, de traitement et de surveillance thérapeutique.  
  • A Châteaubriant, la Clinique Sainte Marie a une délégation de service public et, selon la nature de l'urgence, oriente le patient vers le centre hospitalier ou effectue l'intervention médicale sur son site.    

Retour en haut

Les Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)

Les Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) sont réalisés soit dans le cadre d'une hospitalisation complète, ou en hôpital de jour (HDJ) et ont pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion.

Le service de SSR (Soins de suite et Réadaptation) accueille des patients nécessitant des soins de suite après une hospitalisation pour une intervention chirurgicale ou une maladie chronique.

L'équipe assure un séjour personnalisé aux patients dans un environnement médicalisé dont le but est d' :

  • Evaluer l'autonomie et proposer un projet thérapeutique personnalisé en cohérence avec les aspirations du patient.
  • Accompagner le patient dans les gestes de la vie quotidienne en respectant ses habitudes de vie.
  • Encourager le patient à reprendre ses activités en faisant intervenir une équipe pluri-professionnelle : Médecin, équipe soignante, kinésithérapeute, diététicienne, psychologue, assistante sociale.

Dans le Groupe Vivalto Santé, la Polyclinique de la Baie possède un service de SSR polyvalent et spécialisé en nutrition (45 lits et places) avec une équipe médicale et paramédicale spécialement dédiée ainsi que des locaux adaptés.

Le service de SSR nutrition prend en charge les troubles nutritionnels chez l'adulte :

La dénutrition des personnes âgées, l'obésité, la dénutrition suite à des prises en charges lourdes (chirurgie, oncologie).

Il existe deux types de prises en charge :

  • Soins en hospitalisation complète : Bilan clinique et évaluation médicale, éducation thérapeutique personnalisée : atelier pratique et théorique animé par la diététicienne, l'infirmière et la psychologue, remobilisation physique avec kinésithérapeute et animateur sportif, organisation du retour à domicile avec une alimentation artificielle si besoin.
  • Soins en hospitalisation de jour : Suivi médical, participation aux ateliers proposés : éducation thérapeutique, kinésithérapie,  évaluation finale des connaissances du patient à sa sortie.

Retour en haut

L'Hospitalisation à Domicile (HAD)

L'Hospitalisation A Domicile (HAD) permet d'assurer, au domicile du malade, des soins médicaux et paramédicaux continus et coordonnées.

Les services d'HAD sont des établissements de santé, soumis aux mêmes obligations que les établissements hospitaliers avec hébergement.

L'HAD concerne les patients de tous âges atteints de pathologies graves, aigues ou chroniques, souvent multiples, évolutives et/ou instables qui, en l'absence de prise en charge en structure HAD, relèveraient d'une hospitalisation complète.

Au sein des établissements Vivalto Santé, seule la Clinique Pasteur Lanroze bénéficie d'une autorisation d'HAD.

Retour en haut

Les Soins Externes

Les soins externes sont des soins dispensés aux patients qui ne nécessitent pas d'hospitalisation classique ni de passage en bloc opératoire. Il existe des salles spécifiques où sont effectués ces soins, par exemple des injections intra-vitréennes. Les soins externes englobent aussi bien les consultations, les actes de petites chirurgie ou encore les bilans effectués, en termes d'imagerie médicale et de biologie.

Retour en haut

Retour en haut