Les Soins de Suite et de Réadaptation (SSR), c’est quoi ?

Ils sont réalisés soit dans le cadre d’une hospitalisation complète, ou en hôpital de jour (HDJ) et ont pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion.
Le service de SSR accueille des patients nécessitant des soins de suite après une hospitalisation pour une intervention chirurgicale ou une maladie chronique.

Quelles sont les missions des SSR ?

Nos équipes assurent un séjour personnalisé aux patients dans un
environnement médicalisé dont le but est d’ :

  • Evaluer l’autonomie et proposer un projet thérapeutique personnalisé en cohérence avec les aspirations du patient.
  • Accompagner le patient dans les gestes de la vie quotidienne en respectant ses habitudes de vie.
  • Encourager le patient à reprendre ses activités en faisant intervenir une équipe pluri- professionnelle : Médecin, équipe soignante, kinésithérapeute, diététicienne, psychologue, assistante sociale.

Quels établissements du Groupe Vivalto Santé proposent un service de soins de suite et de réadaptation ?

Hôpital Privé de la Baie, Avranches

L’établissement propose un service de SSR polyvalent et spécialisé en affections des systèmes digestifs, métabolique et endocriniens pour une capacité d’accueil de 45 lits et places. Les équipes médicales et paramédicale dédiées proposent une prise en charges d’excellence sur un plateau technique de pointe (cuisine thérapeutique, salle d’activités physiques adaptées, prestations hôtelières avec matériels adaptés…)
Le service de SSR spécialisé prend en charge les troubles nutritionnels chez l’adulte, la dénutrition des personnes âgées, l’obésité et la dénutrition suite à des prises en charges lourdes (chirurgie, oncologie).
Il existe deux types de parcours de soins :
•             L’hospitalisation complète : Bilan clinique et évaluation médicale, éducation thérapeutique personnalisée via des ateliers pratiques et théoriques animés par une équipe pluridisciplinaire : médecins nutritionnistes, diététiciennes, kinésithérapeutes, psychologue, enseignant en activités physiques adaptées, assistante sociale, infirmière en éducation

thérapeutique, infirmiers et aides soignants – et une organisation du retour à domicile avec
une alimentation artificielle si besoin.
•             L’hospitalisation de jour : Suivi médical, participation aux ateliers proposés avec
l’équipe pluridisciplinaire et une évaluation des connaissances du patient à sa sortie.

Clinique Mégival, Saint-Aubin-sur-Scie

La clinique dispose d’un étage entièrement dédié à la convalescence pouvant accueillir 30
patients. Elle propose une prise en charge pluridisciplinaire des patients issus d’hospitalisation, de maisons de retraite ou du domicile.
Des soins polyvalents sont dispensés avec des objectifs de rééducation, d’autonomisation afin de placer le patient dans des dispositions favorables à un retour au domicile ou en institution.
 
Les dispositifs mis en place sont de plusieurs types :

  • L’action préventive, par l’éducation et l’apprentissage, adaptée à la maladie et/ou au handicap
  • La limitation du handicap par la rééducation
  • La réadaptation afin de pallier un déficit transitoire
  • L’accompagnement psychologique
  • L’accompagnement diététique
  • L’accompagnement du devenir avec une assistante sociale


L’objectif du service de soins de suite et de réadaptation est également de travailler, dans l’intérêt du patient, en étroite collaboration avec l’ensemble des professionnels de santé, les établissements publics et privés.
 
Le service se compose de 14 chambres particulières, 9 chambres doubles et 2 chambres adaptées aux patients handicapés.
Un espace chaleureux et lumineux a été conçu pour favoriser le repos et la détente des patients.
Le service met à la disposition des patients une salle kiné, une salle de restauration et une bibliothèque.

Centre Méridienne, Rouen

Le Centre Méridienne est un service de la Clinique de l’Europe dont la mission est d’accueillir les patients pour rééducation et réadaptation de déficiences ou d’incapacités physiques et/ou cognitives survenues à la suite d’accidents ou de maladies. Il comporte quatre unités médicalisées. Trois unités d’hospitalisation complètes et une unité d’hospitalisation ambulatoire permettant les prises en charge suivantes :

  • Rééducation traumato orthopédique
  • Rééducation rhumatologique
  • Réentraînement à l’effort des lombalgiques chroniques
  • Rééducation des amputés
  • Rééducation neurologique ( A.V.C. , Maladie de Parkinson, Sclérose en Plaques, …)
  • Prise en charge de patients en E.V.C./ E.P.R.

L’équipe médicale du Centre Méridienne est composée de 6 médecins.
Sa capacité d’accueil est de 130 lits et places de soins de suite et de réadaptation et 16 lits d’EVC (état végétatif chronique). Le Centre Méridienne comporte quatre plateaux techniques équipés, une balnéothérapie, un gymnase et une salle d’ergothérapie.

Clinique Saint-Germain, Saint-Germain-en-Laye

Le SSR de la Clinique Saint-Germain
La Clinique Saint-Germain, accueille depuis 10 ans dans des locaux neufs et aux normes, un service de Soins de Suite. Il accueille les patients nécessitant une hospitalisation avec ou sans rééducation avant leur retour à domicile.
Le service est sectorisé en deux unités de 15 lits placées chacune sous la responsabilité d’un médecin en charge du suivi médical des patients.
Un projet thérapeutique est élaboré à l’arrivée des patients avec l’équipe médicale. Il permet de fixer les objectifs du séjour et la durée prévisible de l’hospitalisation.
Organisation de l’équipe
Une équipe composée d’infirmières et d’aides-soignantes est à l’écoute des patients 24h/24.
Elle assure les soins et accompagne les patients jusqu’à la reprise de l’autonomie.
Un kinésithérapeute assurer chaque jour du lundi au vendredi des séances de rééducation dans la salle de kinésithérapie située dans le service.
Une Assistante Sociale est également à disposition des patients pour résoudre les difficultés qu’ils pourraient rencontrer à leur retour à domicile. (Prise de RDV nécessaire)

Polyclinique St Georges de Didonne, Saint-Georges de Didonne

L’Hôpital de Jour polyvalent est une structure médicalisée de soins ambulatoires de 5 places, équipée d’un plateau technique spacieux, doté de matériel de réadaptation performant.

Il bénéficie notamment :

  • D’une balnéothérapie ;
  • D’une grande salle de kinésithérapie ;
  • D’une salle d’ergothérapie. 

Le Centre de Soins de Suite et Réadaption a pour vocation de permettre au patient de retrouver une autonomie optimale dans un cadre sécurisant et accueillant, encadré par une équipe pluridisciplinaire composée de professionnels médicaux et paramédicaux (infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes, ergothérapeute, diététicienne, assistante sociale, psychologue…).

Le Centre de Soins de Suite et Réadaption dispose d’un plateau technique regroupant :

  • Une piscine de rééducation.
  • Une grande salle de rééducation équipée d’équipements performants (tapis de marche, espalier, vélo elliptique,
    vélo de rééducation, drainage lymphatique par pressothérapie, appareil ondes courtes, ultra-sons, kinétech, cryothérapie…)
  • Une salle d’ergothérapie.

L’Hôpital du Confluent, Nantes

Les filières de SSR du Confluent

Qu’est-ce que la réadaptation cardiaque ?

L’Institut de prévention cardio-vasculaire, réadaptation cardiaque et cardiologie du sport a pour mission de vous accompagner, à travers un programme personnalisé, dans la reprise ou le démarrage, d’une activité physique suite à un accident cardiovasculaire. 

La réadaptation cardio-vasculaire est une phase de transition entre le séjour hospitalier et le retour à la vie normale. C’est une période de rééducation physique active sous surveillance médicale, et d’éducation comportementale vis-à-vis du tabac, de l’alimentation, du stress, de l’activité physique, et de tout facteur de risque. 

À qui s’adresse ce programme de réadaptation cardiaque ?

Aux patients de tout âge, après un syndrome coronarien aigu (infarctus), après une chirurgie  cardiaque (pontages, remplacements valvulaires…), ou dans le cadre de la découverte ou du suivi de l’insuffisance cardiaque. La réadaptation cardiaque peut débuter au minimum un mois après une intervention chirurgicale ou un infarctus, ou quand l’insuffisance cardiaque est stabilisée.

Cette prise en charge rééducative est nécessaire au bon rétablissement des patients et sert à éviter au maximum les risques de récidive.

Un programme personnalisé

Chaque patient débute sa réadaptation par une consultation avec un cardiologue spécialisé au cours de laquelle une épreuve d’effort est systématiquement réalisée. Patient et cardiologue déterminent ensemble des objectifs personnalisés correspondant à la pathologie initiale du patient, aux résultats du test d’effort et à sa condition physique générale.

Le programme se termine par une nouvelle épreuve d’effort qui permettra d’observer l’évolution accomplie au cours des 4 semaines de réentraînement, et de conseiller au mieux les patients sur les activités permettant de maintenir au quotidien un niveau d’activité physique adapté.

Activité physique adaptée, rééducation et éducation thérapeutique

Chaque patient suit en petit groupe un programme de réadaptation cardiaque de 5 demi-journées par semaine sur 4 semaines. Les patients sont attendus tous les jours du lundi au vendredi soit en matinée, soit en après-midi.

Au cours de ces demi-journées, les participants alternent entre :

Des séances d’Activité Physique Adaptée encadrées par une enseignante ou des infirmier(e)s et des sessions de rééducation encadrées par des kinésithérapeutes. Le réentraînement physique est fondamental pour reprendre ou débuter une activité physique dans les meilleures conditions de sécurité, suite à un accident cardio-vasculaire. L’objectif est d’atteindre une capacité physique permettant la plupart des activités de la vie courante, sans gêne. Des séances de vélo et des sessions adaptées de renforcement musculaire sont mises en place.

Des ateliers d’Education Thérapeutique des Patients (ETP). Ils permettent d’enseigner toutes les informations nécessaires à une bonne connaissance de sa pathologie dans l’objectif d’apprendre à mieux vivre avec. Le but est de travailler sur l’ensemble des facteurs de risque liés à l’hygiène de vie, dans l’objectif de les améliorer pour éviter toute récidive.

Ces ETP comprennent :

  • des ateliers nutrition pour faire le point sur ses habitudes alimentaires et apprendre à manger de manière équilibrée et saine
  • des ateliers de psychologie et identifier les éléments de vie pouvant potentiellement avoir une incidence sur sa santé
  • des ateliers infirmiers pour mieux comprendre la maladie
  • de la sophrologie pour intervenir sur la détente et la gestion du stress
  • des ateliers de tabacologie pour être accompagné(e) vers l’arrêt du tabac, si nécessaire
  • un accompagnement social pour aider dans certaines démarches administratives

Le Centre de Réadaptation du Confluent, en collaboration avec LNA Santé

Le Centre accueille des patients en hospitalisation à temps complet ou à temps partiel. Son objectif est d’assurer la continuité de la prise en charge médicale avant un retour à domicile ou en structure d’hébergement dans les meilleures conditions possibles. Le Centre de Réadaptation du Confluent est spécialisé en :

  • Médecine Physique et de Réadaptation (neurologie et locomoteur) avec 20 lits d’Hospitalisation Complète et 30 places d’Hôpital de Jour
  • Médecine Polyvalente avec 30 lits d’Hospitalisation Complète

Polyclinique du Parc, Cholet

Soins de suite Arcole

L’éducation thérapeutique pour les maladies chroniques

  • Etre aidé à se prendre en charge en tant que malade chronique
  • Apporter un autre regard que celui des soins « classiques »
  • Etre accompagné vers le changement de comportement pour mieux vivre avec la maladie
  • Etre guidé pour savoir gérer des situations nouvelles dans toutes circonstances
  • Acquérir des compétences multiples par le jeu et la découverte, etc …

En pratique  :

  • Les programmes sont pris en charge par l’établissement
  • Dans chaque programme, les patients peuvent être concernés à tout moment de la maladie, qu’elle soit ancienne ou récente
  • Les aidants/accompagnants peuvent participer au programme avec l’accord du patient
  • Chaque patient se voit proposer un programme personnalisé en fonction des besoins mis en évidence lors du premier entretien individuel

Nos trois programmes :

La Maladie de Parkinson

Maladie chronique qui nécessite une prise en charge globale médicale et para-médicale.

Lors de l’annonce de votre maladie ou au cours de celle-ci, vous pouvez avoir besoin d’une aide, d’informations et de conseils dans différents domaines tels que : orthophonie, kinésithérapie, aides financières, groupe de parole mais aussi d’ « outils » facilitant la vie de tous les jours…

La Polyclinique du Parc de Cholet s’inscrit dans cette démarche avec son programme.

Des ateliers collectifs avec des professionnels formés vous sont proposés pour aider à mieux appréhender votre pathologie et mieux la gérer au quotidien.

Ce programme d’éducation thérapeutique est également accessible aux aidants qui peuvent accompagner le patient lors de ses séances.

Le cancer urinaire / digestif stomisé

Programme d’éducation thérapeutique destiné aux patients ayant un cancer urinaire ou digestif impliquant une stomie.

Ce programme vous permettra de mieux comprendre votre maladie et sa prise en charge,

  • De savoir gérer les complications ou situations d’urgence,
  • D’améliorer votre équilibre alimentaire,
  • D’aborder divers sujets comme l’intimité, la vie sociale, le regard des autres, etc…
  • Mais aussi de sortir de l’isolement et partager votre expérience avec d’autres patients…

Hormonothérapie dans le cancer du sein

  • Mieux connaître et gérer les effets secondaires du traitement
  • Eviter la prise de poids et l’ostéoporose en gardant le plaisir alimentaire
  • Maintenir l’activité physique et se relaxer
  • Prendre soin de son corps et de sa féminité, se réconcilier avec son image
  • Parler pour avancer et partager une expérience avec d’autres patientes

Clinique Anne d’Artois, Béthune

Unité de consultations et d’hospitalisation de jour gériatriques

Une unité de consultations et d’hospitalisation de jour gériatriques propose : 

  • une consultation pluridisciplinaire gériatrique (trouble de la mémoire ou chute), à l’initiative de vous-même, de la famille, du médecin traitant ou du gériatre,
  • une prise en charge en hôpital de jour pour réaliser une évaluation gériatrique (bilan mémoire, bilan de la chute, évaluation onco-gériatrique…) permettant de confirmer le diagnostic posé lors de la consultation et de proposer une prise en charge médicale adaptée.

Service de courte durée séjour gériatrique

Le service de court séjour gériatrique admet des patients âgés, poly-pathologiques, à risque de dépendance physique, psychique et sociale et qui ne relèvent pas d’un service de spécialité d’organe. Il dispose d’un savoir-faire gériatrique, permettant une prise en charge globale de la personne. Cette prise en charge est le fait d’une équipe pluridisciplinaire (formée à la gériatrie).

Chaque membre de l’équipe travaille également en collaboration avec des kinésithérapeutes, ergothérapeutes, diététiciennes, psychologues, neuropsychologues et assistants sociaux pour proposer une offre de soins encore plus complète et adaptée.

Clinique des 2 Caps, Coquelles

Soins de suite et réadaptation polyvalents

La Clinique des 2 Caps dispose d’une unité de soins de suite et de réadaptation polyvalente de 30 lits.

Le service accueille des patients atteints de polypathologies médico-chirurgicales en vue d’un suivi thérapeutique, d’une rééducation et réadaptation avec pour objectif une autonomisation avant sortie.

A votre entrée, le médecin coordonnateur organise un bilan médical et paramédical initial à partir duquel sera établi un projet thérapeutique personnalisé. Ce projet déterminera vos objectifs à atteindre validant la sotie. Une réévaluation pluridisciplinaire est organisée afin d’adapter votre projet tout au long du séjour.

Une équipe pluridisciplinaire

Composée d’un médecin, d’une ergothérapeute, d’infirmiers, de kinésithérapeutes, d’aides soignantes, d’une psychologue, d’une assistante sociale, d’une diététicienne et d’une aide médicopsychologique. Elle vous prend en charge tout au long du séjour et assure la qualité et la sécurité de vos soins Elle anticiper la sortie, en engageant, aussi rapidement que possible, des démarches d’aides nécessaires.

Les 3 missions du service

« Permettre au patient de retrouver ses habitudes de vie, son environnement initial voir de s’adapter à sa nouvelle situation »

  • Assurer la rééducation du patient lui permettant de retrouver son indépendance
  • Assurer au patient une réadaptation lui permettant de s’adapter au mieux à ses limitations et à pouvoir les contourner autant que possible 
  • Assurer une réinsertion sociale, familiale et professionnelle par une autonomie retrouvée

Centre MCO de la Côte d’Opale, St Martin-Boulogne

Centre de réadaptation cardio-vasculaire

Pourquoi une réadaptation cardiaque et vasculaire ?

Ce service a pour objectif de rendre aux malades cardiaques leurs capacités antérieures et d’améliorer leurs conditions physiques et mentales. Parce que ce service améliore considérablement la qualité de vie des patients cardiaques, il est un organe essentiel dans la prise en charge de la morbi-mortalité d’origine cardiovasculaire. Assurant ainsi un meilleur contrôle des facteurs de risques, la réadaptation cardiaque est au cœur du traitement des maladies cardiovasculaires.

Pour qui ?

Elle est particulièrement indiquée après :

  • un infarctus du myocarde
  • un angor stabilisé après traitement ou angioplastie
  • une chirurgie cardiaque (pontage coronaire, chirurgie vasculaire, greffe cardiaque)
  • une insuffisance cardiaque chronique
  • une artériopathie oblitérante des membres inférieurs
  • des facteurs de risques cardiovasculaires (hypertension artérielle – hypercholestérolémie – surcharge pondérale – tabagisme – sédentarité )

et d’une façon générale, toute affection cardiaque nécessitant une convalescence active.

Comment retrouver une vie active aussi normale que possible ?

Il vous est possible de retrouver une vie active normale en :

  • améliorant la fonction cardiaque et vascularisation périphérique
  • renforçant les muscles
  • diminuant le risque d’accidents vasculaires
  • développant les aptitudes physiques
  • diminuant le risque de rechute
  • adaptant une hygiène de vie favorisant l’amélioration de la qualité de vie
  • apprenant à se détendre et diminuer les états anxieux

Avec :

  • un réentrainement à l’effort adapté
  • des conseils et un suivi diététique
  • un accompagnement psychologique
  • une éducation du patient
  • des conseils et un suivi en activités physiques
  • Massage et relaxation
  • Piscine

Ce service est basé au centre MCO Côte d’Opale et est animé par une équipe de professionnels. Une des spécificités de cette unité repose sur le fait que le patient puisse être accueilli en hospitalisation complète après une intervention chirurgicale, un accident cardio-vasculaire ou en hospitalisation de jour (ambulatoire).

Vous êtes accompagné par une équipe pluridisciplinaire composée de :

  • cardiologue
  • infirmier
  • kinésithérapeute
  • ergothérapeute
  • diététicien
  • enseignant en activités physiques et adaptées
  • psychologue
  • assistante sociale

Unité de Rééducation Nutritionnelle

Il propose une prise en charge pluridisciplinaire (psychologue, ergothérapeute, kiné, diététicien, enseignant des activités physiques adaptées …) en rééducation nutritionnelle.

Il y a 3 types de rééducation nutritionnelle :

1- Unité de Rééducation Nutritionnelle « Obésité » 

  • Personnes souffrant d’une obésité avec un IMC ≥ 35 kg/m² ou bien avec un IMC ≥ 30 kg/m² associé à au moins une comorbidité entraînant des conséquences sur leur santé ou des difficultés dans leur vie quotidienne
  • Personnes diabétiques de type II
  • Avant et/ou après un acte de chirurgie bariatrique

La prise en charge a pour objectif d’améliorer votre qualité de vie en apportant de nouveaux repères pour votre alimentation, vos activités physiques et votre façon de prendre soin de vous.

2- Unité de Rééducation Nutritionnelle « Chirurgie bariatrique »

  • Patients avec un IMC ≥ 40 kg/m² ou bien avec un IMC ≥ 35 kg/m² associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie
  • En deuxième intention après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique.

3- Unité de Rééducation Nutritionnelle « Renutrition » 

  • En post ou inter cures de chimiothérapie ou de radiothérapie pour permettre à des patients en état de dénutrition de retrouver plus vite un état de santé satisfaisant
  • Avant ou après un acte chirurgical lourd

La prise en charge a pour objectif d’améliorer votre état de santé et votre qualité de vie et de mieux supporter votre traitement.

Centre Orthopédique de Dracy le Fort

SOINS DE SUITE LOCOMOTEUR

Le service de Soins de Suite et de Réadaptation met l’accent sur les moyens techniques appliqués à certaines fonctions (motrice, cardiaque, etc.) pour permettre à un sujet momentanément invalide de recouvrer ses facultés.

Le service accueille après un événement pathologique, des patients, qui requièrent des soins continus, globaux, prolongés, en vue de leur redynamisation, facilitant leur réinsertion :

  • pour les pathologies médicales du rachis (pathologies discales – lombalgies et lombosciatiques)
  • pour les pathologies post-traumatiques, post-chirurgicales ou médicales
  • pour les pathologies rhumato-orthopédiques

HOSPITALISATION DE JOUR

Suivi médical

Un médecin est chargé du suivi de l’évolution de votre rééducation. Chaque semaine, l’équipe de rééducation évalue votre situation lors d’une réunion de synthèse, et réajuste votre suivi médical.

Programme de rééducation

En fonction de la prescription médicale, un programme de rééducation est établi par l’équipe de rééducation lors de la première séance. Il comprend des activités individuelles et collectives.

SOINS DE SUITE INDIFFERENCIES ET GERIATRIQUES

Les services de Soins de Suite et de Réadaptation prennent en charge :

  • les pathologies médicales responsables d’une perte d’autonomie et d’une altération de l’état générale (maladies respiratoires, cardiaques, digestives, neurologiques, endocrinologiques, oncologique, traumatiques)
  • les pathologie chirurgicales, suite à une intervention orthopédique, neurochirurgicale ou viscérale
  • les pathologies gériatriques

en vue d’une réautonomisation permettent d’assurer un retour à domicile dans les meilleures conditions. La structure est équipée de salles de kinésithérapie, ergothérapie, salle d’animation.

Centre Cardiologique d’Evecquemont

Soins de suite et de réadaptation cardio-vasculaire

Assure la prise en charge des soins diagnostiques et thérapeutiques.

  • La réadaptation cardiovasculaire regroupe l’ensemble des méthodes qui permettent d’améliorer votre condition physique et psychique suite à un infarctus, un syndrome coronarien, des facteurs de risque mal contrôlés, une chirurgie cardiaque ou vasculaire, une insuffisance cardiaque, transplantation cardiaque, assistance ventriculaire …
  • Elle permet d’accélérer la récupération et de tirer le meilleur profit des traitements qui ont été mis en œuvre durant la phase aiguë de votre pathologie cardiaque.
  • C’est également la garantie du retour à une vie normale et d’une réinsertion professionnelle et retour à domicile.

Menée dans des conditions de sécurité médicales strictes, la réadaptation cardiovasculaire vous est proposée dans le cadre d’un programme individualisé : surveillance spécifique et niveau d’effort adapté.

Les prises en charge

Quelles sont les cardiopathies prises en charge ?

  • Syndrome coronarien aigü : angine de poitrine instable jusqu’à l’infarctus de myocarde,
  • Insuffisante cardiaque aigüe
  • Trouble du rythme et de la conduction
  • Embolie pulmonaire massive
  • Hypertension artérielle sévère

Le programme de réadaptation

Un cardiologue assure votre prise en charge dès votre arrivée. Un programme de réadaptation cardiaque individualisé vous sera alors proposé et sollicite votre participation active.
Le programme débute par une évaluation prudente sur bicyclette ergométrique ou sur tapis roulant, en présence d’un cardiologue. Cette évaluation permet de vérifier l’absence de risque lié à l’exercice physique recherché et de définir votre aptitude à débuter les séances de rééducation à l’effort.

Un programme individuel d’activités vous sera remis et pourra comporter :

  • Des séances d’entraînement quotidien sur bicyclette ergométrique ou sur tapis roulant
  • Des séances de gymnastique collective encadrées par un kinésithérapeute
  • Des séances de rééducation individuelle respiratoire et locomotrice par un kinésithérapeute
  • Des informations éducatives encadrées par les infirmières (facteurs de risque en cardiologie, insuffisance cardiaque, sevrage tabagique, chirurgie des valves, traitement anticoagulant, diabète, athérosclérose).
  • Des séances d’information diététiques.
  • Des séances de relaxation Une prise en charge psychologique et sociale.

Ce programme s’applique sur l’hospitalisation complète comme en hôpital de jour.

Soins de suite et de réadaptation gériatrique

Hospitalisation complète

Ces unités d’hospitalisation complète peuvent accueillir des patients en provenance d’autre structure de soins ou du domicile si l’état de santé du patient le nécessite ou si le maintien au domicile s’avère temporairement compliqué.

La convalescence en soins de suite d’un patient âgé est souvent nécessaire afin de favoriser un retour au domicile dans de bonnes conditions. Ce séjour permet au patient de récupérer une certaine autonomie et de programmer si besoin la mise en place d’aides au domicile en lien avec les acteurs de soins ambulatoires et les réseaux gériatriques.

Les principales pathologies prises en charge en SSR polyvalent à orientation gériatriques sont les suivantes :

  • Pathologie cardio-respiratoire
  • Prise en charge des pathologies oncogériatriques
  • Bilan des patients gériatriques fragiles
  • Bilan d’altération cognitive
  • Prise en charge des douleurs chroniques
  • Troubles de marche et de l’équilibre
  • Bilan médico-social
  • Des séjours de répit sont proposés pour aider les aidants

Les objectifs sont la rééducation post-opératoire ortho-gériatrique et la prise en charge du syndrome anxio-dépressif.

La prise en charge est assurée par une équipe médicale pluridisciplinaire composée : de gériatres, d’oncogériatres, de cardiologues, de pneumologues, de diabétologues, de radiologues. Ainsi que par une équipe paramédicale composée de kinésithérapeutes, psychologues, assistante sociales, diététiciennes et animatrices.

L’état de santé du patient est évalué dans sa globalité et un programme de soins personnalisés sera établi (éducation thérapeutique, diététique, bilan neuropsychologique). Durant le séjour, un point médico-social est systématiquement réalisé pour le devenir du patient en privilégiant le retour au domicile si possible ou amorcer les démarches pour un placement en institution si nécessaire.

Hospitalisation de jour

L’hôpital de jour constitue une alternative à l’hospitalisation complète. Ce mode de prise en charge en ambulatoire s’adresse aux patients en perte d’autonomie relative, au domicile ou après une hospitalisation.

Il propose alors un accompagnement coordonné et concomitant de plusieurs professionnels dans les domaines de :

  • La rééducation et la réadaptation motrice, sensorielle, cognitive et comportementale
  • La restauration de l’autonomie
  • L’évaluation nutritionnelle
  • Bilan de fragilité
  • Soutien psychologique
  • Bilan social

Les principales finalités de l’évaluation gériatrique

  • Faciliter le maintien à domicile
  • Assurer la continuité des soins avec le médecin traitant, service hospitalier, association, service à la personne.

Comment être admis ?

L’hôpital de jour du SSR polyvalent gériatrique s’adresse à des patients âgés pour lesquels une évaluation gériatrique a identifié des risques particuliers en lien avec une ou plusieurs pathologies chroniques ou invalidantes qui pourraient compromettre son autonomie.

Les patients dont l’état de santé n’est pas stabilisé ou dont la perte d’autonomie est trop importante n’entrent pas dans le champ des prises en charge en hôpital de jour.

Les patients sont adressés par leur médecin traitant, médecin spécialiste (gériatre, cardiologue…)une coordination gérontologique, par un autre service d’hospitalisation ou suite à une consultation.
La décision d’admission relève du médecin gériatre de l’équipe.

Skip to content