Cancer du sein : la radiothérapie par inspiration bloquée, une première en Pays de la Loire

Très efficace pour limiter les risques de rechute, notamment après une chirurgie, la radiothérapie utilise des rayonnements ionisants pour détruire les cellules cancéreuses en les empêchant de se multiplier. La méthode consiste à diriger précisément ces rayonnements (appelés aussi rayons ou radiations) sur la zone à traiter, tout en préservant le mieux possible les tissus sains et les organes avoisinants, appelés « organes à risque ». Dans le cadre du traitement du sein gauche ou de la paroi thoracique gauche, la préservation du cœur, du fait de sa proximité avec la zone à traiter, n’est pas toujours chose aisée, selon la morphologie de la patiente.


Un traitement innovant : la radiothérapie mammaire en inspiration bloquée

Pour une protection maximale du cœur, le service de radiothérapie de l’Hôpital Privé du Confluent utilise, depuis le début du mois d’avril, une toute nouvelle méthode, la « radiothérapie mammaire en inspiration bloquée ». Cette dernière consiste à administrer la radiothérapie lorsque la patiente a rempli ses poumons d’air et bloqué sa respiration. Une fois la cage thoracique gonflée, le cœur s’éloigne de la paroi thoracique.

La comparaison des images scanner où la patiente se trouve en respiration libre avec les images du nouveau système en respiration bloquée est impressionnante. Grâce à l’inspiration profonde, la distance entre le cœur et le sein augmente significativement. Le cœur s’écarte et est ainsi bien dégagé, ce qui le protège de l’irradiation et limite le risque de lésions cardiaques

Valérie EMERIT, physicienne à l’Hôpital Privé du Confluent


Un système dernière génération : AlignRT® Advance

Pour déployer cette innovation, l’établissement s’est doté du système dernière génération : AlignRT® Advance. AlignRT est un système de détection surfacique qui permet à la fois de faire un positionnement en temps réel et également un suivi intra-fraction pour contrôler le mouvement respiratoire.

Ce système est équipé de 6 caméras infra-rouge plafonnières qui permettent de reconstruire en 3 dimensions la surface corporelle de la patiente. Cette surface est comparée en temps réel avec l’imagerie de référence acquise au scanner de simulation sur laquelle les calculs ont été faits.

Les manipulateurs positionnent la patiente jusqu’à ce que les deux images se recalent parfaitement.

4 caméras sont également embarquées sur l’anneau de l’accélérateur, qui permettent aux manipulateurs de suivre le mouvement de la patiente pendant toute la durée de la séance et ainsi de contrôler son blocage respiratoire. Si la patiente relâche son apnée, le faisceau est immédiatement arrêté. La patiente visualise pendant toute la séance sa respiration grâce à un écran de retour visuel.

nouvelle technique de Radiothérapie pour le cancer du sein vivalto santé

L’accompagnement des patientes : un préalable nécessaire

Au cours de ces séances, les patientes retiennent en moyenne 4 fois leur inspiration pendant 20 à 25 secondes. Cet objectif demande un accompagnement en amont du démarrage des séances qui se poursuit tout au long du traitement : pédagogie, exercices respiratoires, réassurance, gestion du stress… les manipulateurs de radiothérapie entraînent les patientes à maintenir les inspirations bloquées. 

Les patientes concernées sont très impliquées dans cette nouvelle technique. Après la consultation médicale, qui permet d’en expliquer l’intérêt, vient la phase d’apprentissage de l’inspiration bloquée avec le manipulateur. Comme tout soin, c’est une collaboration étroite qui passe par une véritable relation de confiance. Ce coaching, couplé au système AlignRT, permet la reproductibilité des inspirations bloquées durant les séances de radiothérapie. Par conséquent, la concordance avec la planification dosimétrique prévue pour traiter efficacement le volume cible et protéger les organes à risque, tel que le cœur, est optimale.

Fleur BODIN, manipulatrice radio au sein de l’établissement

De plus, la reconstruction en trois dimensions de la surface corporelle de la patiente obtenue avec AlignRT offre la possibilité de s’affranchir des points de tatouage nécessaires au positionnement. La perspective de ne plus avoir recours à ces marques indélébiles sur la peau serait une nouvelle avancée pour leur confort.

Un plateau technique renforcé et modernisé

Le service de radiothérapie reçoit en moyenne 200 patients par jour pour des séances de traitement, soit 45 000 séances par an. Pour répondre à ce besoin au sein de la population, l’établissement dispose de quatre accélérateurs linéaires de particules. Ce parc d’équipements poursuit sa modernisation, puisqu’il sera totalement renouvelé en novembre 2023.

Grâce à son plateau technique renforcé et modernisé, l’Institut du Sein Nantes Loire est le premier établissement de France pour la prise en charge du cancer du sein (Palmarès Le Point 2021). Intégré à l’Hôpital Privé du Confluent, où la prise en charge du cancer du sein est multidisciplinaire et coordonnée pour assurer aux patientes un parcours allant du diagnostic à la chirurgie en une semaine, l’Institut propose :

Contact presse

Les derniers communiqués de presse

Conférence de presse 2024 du groupe Vivalto Santé
Événement
Vivalto Santé renforce son modèle fondateur de « Troisième Voie »...
Visuel CDC Habitat dans le cadre de la signature du partenariat avec Vivalto santé
Partenariat
Vivalto Santé noue un partenariat avec le groupe CDC Habitat
Événement
Mars Bleu à la Polyclinique Lyon Nord (Rillieux-la-Pape)
Etablissement
Révolution en rythmologie dans la région des Pays de la Loire
Vue extérieure de la Clinique Anne d'Artois à Béthune
Etablissement
A Béthune, la Clinique Anne d’Artois renforce son offre de soins
Etablissement
La Clinique du Val d’Or (Saint-Cloud) inaugure la fin de 4 ans de...
Centre cardiologique d'Evecquemont
Nomination
Christelle Rivoal nommée Directrice Générale du Centre Cardiologique...
Parcours de soins
Une thérapie par la poupée aux Hôpitaux Privés Rennais –...
Skip to content