Projet médical de la clinique de Saint-Joseph

Le projet médical définit les grandes orientations médicales et chirurgicales, et fixe l’organisation et les moyens nécessaires pour mieux répondre aux attentes des patients. Il constitue la base du Projet d’Etablissement.

Le Projet Médical est l’aboutissement d’une réflexion sur les activités et les orientations qui déterminent les objectifs médicaux de la Clinique pour les cinq ans à venir. Il a été conçu selon une démarche participative associant la Commission Médicale d’Etablissement (CME), les différents Comités et Commissions et la Direction de la Clinique. Il a été élaboré dans le souci de répondre aux axes majeurs du SROS 4 et de valoriser la place de la Clinique Saint-Joseph dans son environnement.

L’axe majeur de développement retenu se concentre sur la chirurgie orthopédique, orale et ophtalmologique.

Renforcer l’activité chirurgicale de la Clinique :

En orthopédie :

Développement de l’activité en orthopédie, tant sur le membre supérieur qu’inférieur :

  • En recrutant un nouveau praticien spécialisé dans la chirurgie des membres supérieurs et de la main et en diversifiant l’offre de soins sur la réimplantation de doigts
  • En créant le réseau « SOS Main » obtenant le label FESUM
  • en accueillant un interne spécialisé sur la chirurgie de la main selon la proposition de l’ARS en mai 2017 pour qu’il acquiert la formation et l’expérience nécessaire dans le cadre du projet SOS Main.
  • En recrutant un nouveau praticien spécialisé dans le membre inférieur
  • En mettant en place un chemin clinique pour la chirurgie prothétique.

En chirurgie esthétique et réparatrice :

  • Développement de cette spécialité en proposant la création d’un « pôle » suite au recrutement récent d’un nouveau chirurgien

  • En associant au projet les Médecins Dermatologues.

En chirurgie vasculaire :

  • Maintien du partenariat avec les hôpitaux périphériques et le Centre Hospitalier d’Angoulême.

  • Collaboration avec le centre de neuro vasculaire du Centre Hospitalier d'Angoulême.

  • Création d’un pôle vasculaire :

     - Chirurgie vasculaire

     - Médecine vasculaire

     - DermatologieMaintien du partenariat avec le CHU de Bordeaux sur la pose d’endoprothèses aortiques.

  • Maintien du partenariat avec le CHU de Bordeaux sur la pose d’endoprothèses aortiques.

En ophtalmologie :

  • Maintien de la capacité d’offre de soins sur : la cataracte et la chirurgie oculaire suite au recrutement récent d’un nouveau chirurgien dans cette spécialité

En proctologie et gastroentérologie :

  • Maintien de la capacité d’offre de soins.

En chirurgie orale

  • Suite à l’installation de cette activité sur Saint Joseph en juin 2015, l’objectif est de recruter un second chirurgien dans cette spécialité afin de répondre au besoin important du bassin de population

En thoracique :

  • Continuité de l’autorisation en cancérologie

En anesthésie :

  • Maintien de l’USC

  • Renforcement du service d’anesthésie par le recrutement de MAR et IADE en accueillant un interne en anesthésie selon la proposition de l’ARS en mai 2017 pour qu’il acquiert la formation et l’expérience nécessaire dans le cadre du projet SOS Main.

En urologie :

  • Poursuite du partenariat avec le CH d’Angoulême portant sur une consultation du Dr Bon le lundi après-midi au sein de la Clinique St Joseph

En chirurgie digestive :

  • Poursuite du partenariat avec le CH d’Angoulême portant sur une consultation du Dr Goya le mardi matin au sein de la Clinique St Joseph

Adapter la prise en charge de l’hospitalisation :

En hospitalisation de jour (Ambulatoire) :

  • En augmentant la capacité de chirurgie ambulatoire et le pourcentage relatif de chirurgie ambulatoire
  • En augmentant le pourcentage des taux cibles des gestes marqueurs (arthroscopie du genou, chirurgie dentaire, cataractes, varices,…) ;
  • En répondant aux objectifs du Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM).

En hospitalisation à temps complet :

  • En diminuant la part relative de la chirurgie complète ;
  • En diminuant les durées moyennes de séjour grâce au développement des alternatives de prise en charge post-opératoire (SSR, Centres de Réadaptation Fonctionnelle, Prado…) ;
  • En augmentant la part d’ HCD (hospitalisation de courte durée), moins anxiogène pour les patients.

Moderniser et développer la structure et les équipements :

Au niveau du Plateau Technique :

  • En maintenant le Plateau Technique performant et en adéquation avec l’activité.
  • En continuant d’investir dans du matériel chirurgical de qualité.

Au niveau des Unités de Soins :

  • En adaptant au mieux les locaux aux besoins de l’activité
  • Réfection régulière des secteurs d’hospitalisation (chambres, infirmerie, couloirs)

S’intégrer dans la mise en place du Réseau de Cancérologie Onco-Poitou Charente :

Maintien dans le SROS de l’autorisation pour la pratique de la chirurgie du cancer : en thoracique et chirurgie de la thyroïde :

  • En participant au Centre de Concertation de Cancérologie (CCC) ;
  • En développant le dispositif d’annonce et un plan personnalisé de soins ;
  • En maintenant la participation aux réunions de concertation pluridisciplinaires (RCP) ;
  • En maintenant les seuils d’activités préconisés par l’INCA ;
  • En maintenant la convention tripartite (Saint-Joseph – CHU de Poitiers – CH d’Angoulême) en chirurgie thoracique.

Maintenir les partenariats Public - Privé :

En chirurgie vasculaire :

Maintien des conventions de partenariat avec les établissements de soins (Barbezieux, Cognac (Hôpital et clinique), Confolens, Ruffec) et du contrat relais avec le Centre Hospitalier d’Angoulême (CHA).

En chirurgie thoracique :

Maintien de la convention de partenariat avec le CHA et le CHU de Poitiers.

En chirurgie de la main :

Mise en place d’une convention entre le CHA et la Clinique St Joseph sur la chirurgie de la main

En réanimation :

Maintien des conventions de partenariat avec le CHA pour le transfert et la prise en charge des patients relevant du Service de Réanimation (patients en hospitalisation complète et de l’Unité de Surveillance Continue).

Poursuivre le développement de l’informatisation :

L’objectif de l’établissement est d’aboutir à une informatisation globale du dossier patient en développant le dossier informatisé d’anesthésie en per-opératoire

Perpétuer la politique de lutte contre les infections nosocomiales :

La politique de lutte contre les infections nosocomiales est en place dans la Clinique depuis 1997 avec la création d’un Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN), puis d’une Equipe Opérationnelle en Hygiène (EOH).

  • En formant une infirmière hygiéniste ;
  • En actualisant le livret d’antibiothérapie ;
  • En invitant aux réunions du CLIN le Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME) et le référent de la lutte contre les infections nosocomiales ;
  • En validant en CME le rapport d’activités et le programme d’action du CLIN.

Maintenir les EPP médicales individuelles en corrélation avec les objectifs qualités de la Clinique.

  • Maintien des EPP de façon régulière avec un suivi des résultats.
  • Inscription des EPP dans la pratique régulière de la démarche qualité
  • Validation des EPP en CME
  • Maintien des RMM dans chaque spécialité et ou pluridisciplinaire

 

 

 

 

Praticiens

Rejoignez-nous
sans attendre

En savoir plus

Retour en haut